En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Questions/réponses

head-2147328__340
 
  • Est-ce que je vais dormir ?

Non. L’hypnose n’a rien à voir avec le sommeil. Le sujet reste toujours conscient, il entend tout, il comprend tout. Même en hypnose profonde, alors que la partie consciente du sujet semble ne plus être là, l’esprit inconscient reste actif, il entend et comprend ce que le thérapeute dit et il peut répondre.
Bien que l’état hypnotique soit souvent perçu comme agréable et relaxant, il est tout à fait possible d’être en transe hypnotique debout, les yeux ouverts.
 
  • Est-ce que je peux être manipulé ?

Non. Vous ne pouvez être hypnotisé que si vous êtes volontaire et coopératif. Votre inconscient veille sur vous et n’acceptera pas des suggestions contraires à vos valeurs.
 
  • Combien de séances sont nécessaires ?

Cela est difficilement prévisible. Chacun est unique et réagit différemment. Des changements peuvent survenir dès la première séance. Il faut parfois une deuxième, une troisième séance pour consolider les effets, parfois quelques jours, quelques semaines, quelques mois après la première.
Les résultats apparaissent, en général, dans les 3 premières séances pour un objectif déterminé. L'accompagnement va rarement au delà, sauf pour un autre objectif ou un objectif complexe. 
 
  • Réussite assurée ?

Les cas d’échec existent. Une hypnothérapie suppose une réelle intention de changer chez le sujet.

Les principaux cas d'échec sont les suivants :
  • Abandonner avant de réussir.
    Solution : persévérer et demander à travailler la confiance en soi.
  • Mauvaise entente avec le thérapeute.
    Solution : changer de thérapeute.
  • Peur de son inconscient.
    Solution : s'informer sur ce qu'est réellement l'inconscient.
  • Peur de l'hypnose.
    Solution : s'informer sur ce qu'est réellement l'hypnose.
  • Attente irréaliste.
    Solution : s'informer sur ce qu'est réellement l'hypnothérapie.
  • Refus inconscient de la thérapie.
    Solution : pas de solution ! Même Erickson reconnaissait qu'on ne peut rien faire.

La plupart des échecs peuvent être évités en parlant avec le thérapeute des difficultés rencontrées. Le travail se fait à deux, votre participation active est indispensable.
 
  • Est ce que je vais revivre des souvenirs douloureux ?

Il n'est pas nécessaire de mettre un nom sur votre problème et ses symptômes pour le résoudre. Il n'est pas non plus nécessaire de connaître son origine exacte. Voici un petit conte, très ancien et plein de sagesse :
Au cours d'une bataille, un prince fut blessé par une flèche. On voulut arracher la flèche et le soigner, mais le prince exigea de savoir d'abord qui était l'archer, à quel type d'homme il appartenait et où il s'était placé pour tirer. Il voulut aussi connaître la forme exacte de son arc, quelle sorte de corde il utilisait, avec quel bois était fait la flèche. Pendant qu'on s'efforçait de recueillir tous ces renseignements ... le prince mourut.
 
Ce qui compte, c'est la solution et le chemin qui mène à la solution.
 
  • Est-ce que nous sommes tous hypnotisables? 

L'état hypnotique étant un état naturel commun à tous, donc oui nous sommes tous hypnotisables.
Il n'y a pas des personnalités plus facilement hypnotisables que d'autres. Certaines personnes sont hyper réceptives, on les retrouve sur scène pour l'hypnose de spectacle. Elles ne représentent que 10% de la population. D'autres peineront à "lâcher prise" ou refuseront, plus ou moins consciemment, de s'abandonner à l'expérience (et pourtant ils vivent naturellement des états hypnotiques comme tout un chacun, sans effort particulier ni aide). La grande majorité des gens est hypnotisable, dans un temps qui lui est propre, en cabinet. Les études en laboratoire montrent que près de 80% des gens sont hypnotisables sur un modèle standard. 
En revanche, l'âge peut modifier l'aptitude hypnotique. Entre 7 et 12 ans (plus ou moins), nous sommes particulièrement réceptifs. Cela décroit ensuite tout au long de la vie. Cela ne signifie pas qu'avec l'âge, il devient impossible d'être hypnotisé, simplement il faudra prévoir un temps plus long pour entrer dans cet état particulier.