En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

L'inconscient, c'est quoi ?




head-1292293__340





« Plus les neuroscientifiques étudient le conscient, plus ils réalisent la prééminence de l’inconscient sur nos pensées, perceptions, souvenirs, émotions, décisions. Que nous le voulions ou non, nous sommes assujettis à notre inconscient qui n’en fait qu’à sa tête au point de nous mener parfois vers des chemins indésirables.
Notre inconscient a beau jouer la star, il n’est pas exempt de tout reproche. Adorant simplifier et aller vite, il nous enferme régulièrement dans des schémas automatiques de pensée qui nous conduisent à reproduire les mêmes erreurs d’appréciation ou de comportement. Eh oui, l’inconscient raffole des biais cognitifs ! »
(Conscient-Inconscient : un drôle de manège ! Erwan DEVEZE).

On ne sait pas exactement, de façon scientifique, situer dans le corps ou le cerveau cette "entité" que l'on nomme "inconscient". Nous savons qu'un très grand nombre de choses sont inconscientes en revanche. C'est la face immergée de l'iceberg en quelque sorte. Il est aussi le siège des acquisitions faîtes durant l'enfance, comme marcher, lire, écrire et qui sont devenues automatiques avec le temps. Il gère notre mémoire, nos savoir-faire, nos aptitudes, nos expériences vécues.

L’inconscient est aussi appelé le "jeune moi ", d'autres le nomment "l’enfant intérieur".
L'inconscient fonctionne comme un enfant d’environ cinq ans: il recherche intensivement le plaisir, fuit activement la douleur et apprécie toutes les formes d’attention. Il est littéral et enfantin: il prend les choses au pied de la lettre, il adore jouer et se faire plaisir.  Le jeune Moi est indéniablement le roi de l’univers émotionnel. L’inconscient retient autour de 2000 informations sensorielles par seconde (votre partie consciente ne traite qu’entre 5 à 9 informations/seconde). C’est lui qui gère 85 % des fonctions et des réactions de l’être humain.

Les fonctionnements vitaux de notre corps (respiration, battements cardiaques...) sont des automatismes qui se produisent sans que nous ayons à y penser. Ils sont inconscients. 

L'inconscient c'est tout ce qui n'est pas conscient!


C’est à cette facette de nous que s’adressent les guidances en état hypnotique.

Grâce à l’hypnose, vous pouvez communiquer avec votre inconscient par le biais de son propre langage, c’est-à-dire par des images, des symboles et des métaphores.

Votre inconscient veille à votre intégrité émotionnelle et psychologique. Il est donc très habile pour inventer des réponses aux questions importantes à ses yeux, pour créer des distorsions de la réalité et pour refouler des situations et des événements traumatisants. 

Selon l’expression de Freud, l’inconscient est une « autre scène », dissimulée aux regards, où se joue notre existence.